Veltjens (Joseph)

(2 juin 1894 - 6 octobre 1943)

 

 


Joseph (ou Josef) Veltjens est né à Geldern à l’est de Duisberg, le 2 juin 1894

Il s’engage dans l'armée en août 1914, au titre du 4e Régiment de la Garde. Il est ensuite versé au 8e Régiment de Grenadiers, au sein duquel où il obtient le grade de Vizefeldwebel.

En 1915, il demande à rejoindre l’aviation. Il passe ses tests et obtient son brevet le 15 décembre. Il reçoit sa première affectation le 10 mai 1916 et entre dans le Fliegerabteilung 23 où il est employé en tant que pilote de reconnaissance. Il devra attendre le mois de mars 1917 pour rejoindre une unité combattante, la Jasta 14, avec laquelle il remporte rapidement ses cinq premières victoires, dont deux avions Spad les 4 et 5 mai.

Au mois d’août de la même année, il rejoint la Jasta 18 et inscrit à son palmarès cinq nouvelles victoires.

Le 20 mars 1918, il est engagé dans la Jasta 15, dont il prend le commandement le 18 mai. Ainsi, il gagne la Croix de Fer de 1re classe après avoir abattu un Bréguet XIV à Canny-sur-Matz le 18 mai. Il fête ainsi sa 13e victoire. Il enchaîne ensuite les succès et les décorations. Le 25 juin, il totalise 23 victoires après avoir combattu essentiellement à l’ouest de Noyon. Le 16 août, il fête sa 30e victoire en abattant un Spad à Lassigny.

A la fin du conflit, le lieutenant Joseph Veltjens totalise 35 combats victorieux, dont 10 dans l’Oise. Il est titulaire de la Croix de Fer, de la croix de chevalier avec épées de la Maison des Hohenzollern (décernée le 20 mai 1918), ainsi que de la prestigieuse Pour le Mérite.

Brillant pilote, il volait avec autant d’aisance sur un Albatros que sur un Fokker biplan, sur lequel il arborait fièrement son inscription personnelle : une flèche de barbelés peinte sur le fuselage.

Vers la fin des années vingt, comme beaucoup d'autres anciens combattants allemands, Veltjens rejoint le parti nazi. 

Devenu un proche collaborateur de Goering, il est son émissaire personnel en Finlande en 1940. En octobre 1943, il est envoyé par Goering auprès de Mussolini, pour négocier le retrait des réserves d'or italiennes face à la progression des armées alliées. A Milan, le pilote de son avion est informé de la présence de chasseurs britanniques sur son itinéraire. Afin de les éviter, il survole les Apennins à très faible altitude, mais percute une colline près de Piacenza, au nord de l'Italie. Veltjens trouve la mort dans cet accident, le 6 octobre 1943. 

 

Les 10 victoires remportées par Joseph Veltjens dans le ciel de l’Oise : 

Dates des victoires

Avions abattus

Lieux 

N° des victoires dans le palmarès de Veltjens

4 mai 1917

Farman

Bailly

2

5 mai 1917

Spad

Bailly

3

18 mai 1918

Bréguet XIV

Canny-sur-Matz

13

7 juin 1918

DH9

Noyon

17

9 juin 1918

AR2

Méry

18

11 juin 1918

DH9

Courcelles

19

11 juin 1918

DH9

Tricot

20

12 juin 1918

Camel

Compiègne

21

16 août 1918

Spad 2

Noyon

29

16 août 1918

Spad

Lassigny

30

Retrouvez cette notice biographique dans le bulletin de l'association Patrimoine de la Grande Guerre. 

Courrier : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le lundi, 25 janvier 2016 posté dans la catégorie V